Je viens des cîtés du sable. J’arrive dans le profond du béton… dans le coeur des villes bidons. J’habite un continent électronique. J’ai mes réflexes d’Europe qui pagaient dans mes rêves d’Afrique. Je viens de la pluie et de l’orage, je viens avec un équilibriste dans la tête, je viens avec… un rien de rage !!!

< post suivant :: post précédent >